RSS Contact

Les exigences de la profession

Le métier
Version imprimable de cet article Version imprimable


Puisque l’aide familial travaille seul à domicile, il doit être capable d’organiser son travail et de prendre des initiatives.

Il doit apprendre à communiquer avec des bénéficiaires qui sont parfois agressifs ou déprimés et à les soutenir même quand la relation n’est pas facile.

Il doit respecter les règles de déontologie ( respecter le bénéficiaire, ne pas voler, ne pas tricher sur ses heures de travail,...)

L’aide familial fait également partie d’une équipe, il doit donc pouvoir travailler en collaboration avec d’autres personnes (ses collègues aide familiaux, aide-soignants, les infirmiers, le médecin, l’assistant social,...)
Il doit transmettre ses observations à l’équipe et doit donc communiquer adéquatement avec ses collègues et supérieurs hiérarchiques.

L’aide familial se déplace beaucoup (d’un bénéficiaire à un autre, pour faire les courses,...), souvent il commence à travailler vers 8h et n’a pas de pause
de midi. Il doit donc avoir une bonne résistance physique et au stress.

L’aide familial est en contact avec de nombreuses personnes et la relation qu’il établit avec elles est souvent très riche mais il doit pouvoir prendre du recul face à des situations difficiles, des personnes très malades ou en fin de vie.


Visitez aussi :

Avec le soutien de :